Archives pour la catégorie Viande Rouge

Les courges de 2012 citrouilles potiron potimarrons butternut squash

cette année encore les courges n’ont qu’à bien se tenir ! (j’éditerai pour mettre les liens vers les recettes au fur et à mesure que je les rédigerai)
et un lien vers le post recap’ de l’année dernière avec déjà une brassée de recettes.

Incroyable ce que ce fruit (oui c’est un fruit plus qu’un légume) peut m’inspirer. J’aime sa diversité en fait j’aime la pulpe de la citrouille, la finesse de la chair du butternut, le petit goût de marron du potimarron, la facilité de les cuire, (avec la peau la plupart du temps) et la facilité d’assaisonnement, salé ou sucré ce fruit qui est gorgé de vitamines pour une bonne partie de l’hiver mériterait bien de détrôner nos pot-au feu navet et choux. Ne vous trompez pas j’adore les pot au feu, mais je préfère les navets jeunes glacés à la poêle que bouillis et rebouillis.

Je regrette qu’on exploite pas plus ces cucurbitacées qui outre peuvent être servies en velouté ou en soupe peuvent servir de base salées ou sucrées (et ce sont les recettes que je vais partager avec vous que j’ai testé). TESTEES : les recettes sont en cours de redaction 
Risotto au potimarron, (salé)
Gnocchi de potimarron (salé)
Lasagnes au  potiron (salé)
Gratin de potimarron à la volaille (ou au canard, lapin …) (salé)
Calzone à la courge épinard ricotta (salé)
Coupe de butternut farcies ricotta épinards (salé)
Glace chocolat blanc ruban potiron épicé. (sucré)
Pumpkin cinnamon rolls (sucré)
Whoopies au potiron (sucré)
Pumpkin brownie (sucré)
Cakes au citron et à la courgette (sucré)
Doughnut au four (ou au gaufrier) au potiron, (sucré)
confiture de potiron, potimarron, butternut squash (sucré) à ne pas confondre avec la tartinade de potimarron de 2011
Fondant au chocolat et au potimarron (sucré)
Gâteau à l’envers pomme potiron (sucré)

Potirons, butternut squash, potimarrons… c’est l’automne !

j’adore les courges, on peut quasiment TOUT faire avec.

En passant depuis la confiture (sisi) à la tarte, au légume gratiné, de la purée, des desserts, des plats complets ET des accompagnement, soupe ou tarte … je ne connais pas une autre famille d’aliment si riche à être transformée.

Je vous épargne la « traditionnelle » soupe de potiron (on commence toute à avoir notre façon de faire…) je ne sais pas vous, mais moi j’en ai soupé.

Je vous propose différents modes de cuisson, et de transformation. Barbecue, à la vapeur, au four, cru ou cuit en 9 recettes :

  • des légumes qui accompagnent TRÈS bien le barbecue. (citrouille, pomme de terre, patate douce et oignons rouges)
  • « pumpkin butter »  c’est une tartinade comme une « purée de châtaigne » (je l’ai réalisé avec de la citrouille mais je pense que le potimarron donnerait un effet encore plus « châtaigne ».)
  • un gâteau à la citrouille qui rappelle le quatre quart sans gluten bien sûr mais aussi sans caséine. (« pumpkin bread »)
  • des raviolis géants  façon Annick Jeanmairet au potimarron, peut être un peu trop sucrés avec du potimarron si vous n’avez pas l’habitude de manger « doux », je pense que du butternut cuit au four pourrait très bien le remplacer.
  • Un lapin au pumpkin bread (comme on le ferait au pain d’épices) et courge musquée, butternut squash : une réelle douceur, mijoté doucement, j’ai utilisé un peu de pumkin butter, et je pense que pour le remplacer, un peu de pruneau serait pas mal si vous n’avez pas envie de réaliser du pumpkin butter au préalable avec une autre courge.
  • un parmentier à la citrouille fait par Réjanne du blog « in the food for love » mais un parmentier gourmand de queue de bœuf à la citrouille
  • Un grâtin de pâtes « comfort food », façon « mac’n cheese » avec les restes des précédentes recettes. potimarron citrouille et butternut squash – ou juste une à votre convenance et sans les restes –
  • une tartinade de potimarron, la version winter squash du « pumpkin butter »
  • Des biscuits façon figolu Pumpkin’O Lu qui contrairement à ce que leur nom laisse croire sont faits avec du potimarron.

Des idées pour les cuisiner autrement ?

  • Des légumes d’accompagnement au lèche frite, butternut squash super simple graphique et étonnant.
  • Une salade avec de la courge musquée râpée (butternut squash) et des pépins toastés, croquant garanti.
  • Un gratin de courges avec les courges qu’on trouvera, courgettes pâtissons butternut squash citrouille potimaron courge turban

la butternut squash s’appelle aussi « courge musquée » en français, mais on la trouve plus facilement sur nos étals sous le nom de « courge butternut » ou « butternut squash » d’où le fait que je les nome ainsi dans mes recettes.

On commence par la recette de l’accompagnement du BBQ (précuits à l’eau, puis barbecue)
Le Pumpkin butter parution le 4 octobre (compoté dans un mijoteur)
Le Pumpkin bread ensuite… parution le 5 octobre (cuits au four)
Les raviolis géants au potimarron parution le 6 octobre (cuits à la vapeur, puis recuits à l’eau)
Un lapin au pumpkin bread (comme on le ferait au pain d’épices) et courge musquée parution le 7 octobre (mijoté)
Un grâtin de pâtes « comfort food », façon « mac’n cheese » avec les restes des précédentes recettes (au four)
Des courges en accompagnement au lèche frite, butternut squash (au four)
Une salade avec de la courge musquée râpée (butternut squash) et des pépins toastés (râpée crue)
Une tartinade de potimarrons pour faire des Pumpkin’O Lu par exemple, (cuits à la vapeur et compoté à la casserole).

j’ajouterai dans les jours qui viennent les autres recettes, au fur et à mesure.

 

edit du 02/03/2012 une recette de parmentier de queue de bœuf au potiron est ajoutée (tardivement)

Agneau basquaise (au slow-cooker)

Le « slow » est en vogue, tant mieux, les plats mijotés sont de retour sur nos tables, et moi ça m’arrange, on prépare tout quand on est « dispo » et on met en route le matin pour le repas du soir ou le soir pour le repas du lendemain midi. les appareil slow-cooker, mijoteurs, delicook, multi-cuiseurs, gamelles de grand-mère en fonte sortent du placard !

je sors cette recette tout droit du truculent livre The gourme slow cooker volume II de Lynn ALLEY

ingrédients :

1 CUP de farine
1tsp de sel
600g viande d’agneau à braiser
3 TBS d’huile d’olive
1 CUP de haricots blancs secs
6 gousses d’ail1 CUP de bouillon (ou eau)
1 CUP de vin rouge
1 boîte de tomates entière pelées
3 carottes
1/2 CUP d’olives dénoyautées
2 branches de thym

dans un sac de congélation singer les cubes de viande d’agneau à braiser (mettre la farine les épices le sel et les morceaux de viande et mélanger) tapoter l’excédent de farine)
Dans la cuve faire dorer les morceaux de viande jusqu’à ce qu’ils soient tous roux. sur position grill meat.
ajouter les haricots blancs l’ail l’eau le vin et les tomates.
Fermer la cuve et « mijoter » pendant 4h. ajouter les carottes et refaire cuire 4h.

juste avant de servir ajouter les olives et le thym, saler et poivrer selon votre goût.

Lasagnes (2)

Ingrédients :
200g de farine (Mix B)
2 œufs
15ml d’huile
15ml d’eau

350g de viande hachée de bœuf
250ml de coulis de tomate ou 1 boîte de tomates entières mixée.
1 oignon
1 gousse d’ail
herbes de provence.

500 ml de béchamel
éventuellement du fromage ou une spécialité végétale à gratiner (je pense au dernier livre de Eva-Claire Pasquier )

Préparer la pâte à lasagne (10mn) en mélangeant tous les ingrédients, bien travailler la souplesse de la pâte de la paume de la main. Laisser reposer pendant la préparation de la farce, et de la béchamel.

pour la béchamel, réaliser un roux avec de la matière grasse (beurre si PLV toléré, huile de palm en substitution sinon) et de la farine.
mouiller le tout d’1/2 litre de lait (animal ou végétal selon tolérance) saler poivrer assaisonner de muscade selon votre goût.

Saisir l’oignon puis ajouter la viande puis l’ail et enfin les tomates, assaisonner à votre goût.

Le plus long est d’étirer la pâte (j’utilise un laminoir à pâte et je fais une pâte à lasagne à la fois.
Le montage des lasagnes se fait rapidement, le plus long est le temps de préparation des différents ingrédients.
j’alterne *béchamel pâte viande tomate * je termine par pâte béchamel et je saupoudre de fromage. à grâtiner 40mn au four  à 180°C

Pour plus gourmand (mais aussi plus riche) on peut mettre si on tolère du fromage râpé entre béchamel et pâte

à la place du fromage on peut réaliser du fromage à gratiner (je pense au dernier livre de Eva-Claire PASQUIER Recettes Gourmandes pour une vie meilleure (si on tolère le sojà):

3/4 de lait de sojà nature
1/2 verre d’huile végétale pour cuisson (palme fondue)
1/2 gousse d’ail pressé
1/2 tsp de sel
le jus d’1/2 citron pressé

mixer les ingrédient sauf huile et citron et ajouter l’huile en mince filet puis ajouter le citron. étaler sans attendre et gratiner.

Bœuf bourguignon

alors ça a l’air super compliqué … mais ça prend surtout du temps … y’a presque rien à faire….

600g de paleron
1 bouteille de vin, du bordeau très tannique et plutot du bon.
quelques carottes
quelques champignons
quelques oignons
un peu de jus d’orange
un poil de sucre
des épices (bouquet garni, poivre mignonette)
et j’y ai mis une pincée de 5 épices.

péparer la marinade
mettre tout dans un saladier (sauf les champignons), (50ml de vin, + 50ml d’eau) carottes coupées en petits morceaux… du poireau si vous en avez… le jus d’orange, les légumes les épices la viande .
remettre au frigo pendant 3heures AU MOINS

filtrer la marinade
mettre la viande et les légumes dans un fait-tout, cocotte (pas cocotte pression) faire roussir au feu ajouter de la farine pour enrober ajouter la marinade et ajouter de l’eau jusqu’à hauteur de tous les morceaux…
faites revenir les champignons émincés et ajoutez les à la cocotte.
mettre à mijoter au moins 2h à couvert !

et puis quand la sauce s’est épaissie (beaucoup) qu’elle est riche et qu’elle a le velouté que vous souhaitez (genre réduite de moitié) c’est prêt.

à déguster avec des tagliatelles fraiches ou des pdt à la vapeur, ou ce que vous voulez.

sans rire ça a l’air compliqué … mais ça ne l’est vraiment pas.

Et puis même s’il y a du vin au départ, la cuisson fait évaporer l’alcool… les petits aussi peuvent se régaler !