Archives pour la catégorie Volaille

Butter Chicken (possible a-PLV)

Cette année pour son anniversaire, Doudou a demandé au menu du houmous, du butter chicken  et en dessert un cheese cake au citron (celui là sera cuit)

dans d’autres billets j’ai donné mes recettes des naans (clic ICI), du houmous, et du cheese cake cuit au citron (clic ICI ).

J’ai habité quelques années pas loin d’un hyper marché asiatique où je trouvais facilement des épices fraîches comme le gingembre, le curcuma, le galangal. Ces épices fraîches supportent très bien d’être portionnées en dé (de 1 à 2 cm de côté) puis surgelées dans un sac de congélation. De sorte que j’ai toute l’année des épices « fraiches » par opposition aux épices en poudre.

La principale différence entre les épices fraiches et celles en poudre c’est que le goût est dénaturé, amoindri, les épices en poudre restent toutefois une alternative tout à fait valable quand on a plus ou pas la chance d’avoir du frais sous la main.

pour une version sans yaourt, il est tout à fait possible de remplacer le yaourt de vache par du yaourt de brebis ou de chèvre, mais aussi par des yaourts de laits végétaux fermentés additionné d’un poil plus de jus de citron que la recette ne le requiert (je ferai un billet là dessus, cherchez dans la section « laits et boissons végétales » ) 

Ma recette du chicken butter est un peu floue dans le sens ou beaucoup de choses sont optionnelles, je fais la recette sans option, dans sa totalité, mais c’est l’idée de la recette qui est à s’approprier, plus qu’un pas à pas pour la réaliser.

Chicken Butter, Poulet massala, poulet tikka massala
Serves 4
idée de base d'un poulet mariné, puis mijoté.
Write a review
Print
Ingredients
  1. 4 portions de poulet débités en dés
la marinade du poulet
  1. 1 yaourt 125g
  2. 4 gousses d'ail (de taille normale)
  3. 2 "dés" de gingembre frais, ou 2 càc en poudre
la "sauce" du mijotage
  1. 1 oignon finement haché
  2. 3 gousses d'ail écrasées
  3. 1 "doigt" de curcuma frais rapé en purée, ou 1 càc de poudre
  4. 1 "dé" de galangal frais rapé en purée,
  5. 2 tsp de paprika fumé (pimenton)
  6. 1 cup de lait de noix de coco
  7. 1 TBS de purée de noix de cajou, (ou 2 tsp arrow root)
présentation
  1. coriandre
Instructions
  1. préparer le poulet et la marinade (4 hauts de cuisse désossée si marinade longue, 4 blancs si vous ne faîtes que mijoter la viande)
  2. pour une version sans allergène le yaourt peut être avec ou sans PLV-PLB-PLC et même végétal si fermenté, en ajoutant 1 CàS de jus de citron.
  3. Bien assaisonner goûter la marinade avant de la mettre sur le poulet, celà doit être salé et épicé je vous ai mis une base mais ajoutez ce que vous voulez, 4 épices traditionnel, 5 épices asiatique, feuille de kefir, clou de girofle voir même de la pâte d'épices indiennes comme
  4. laisser la marinade (30mn minimum, max 18h-24h si bien enfermé dans un sac congélation)
  5. passer à la poelle TRES chaude les morceaux de poulet, que ça caramélise/brunisse sans cuire la viande.
  6. retirer le poulet, faire revenir l'oignon à la poele doucement pour qu'il fonde sans prendre de coloration ajouter l'ail puis les épices.
  7. remettre le poulet et le reste de la marinade (s'il y en avait encore) puis ajouter la boite de tomate et le reste des ingrédients en gardant pour la fin de la cuisson la cuillère à soupe de purée d'oléagineux.
laisser mijoter jusqu'à ce que les dés de poulet soient cuits et finir la sauce
  1. si vous n'aimez pas le goût du lait de coco vous pouvez le remplacer par du lait végétal, ou pour plus d'onctuosité de la crème fraiche liquide végétale ou animale.
  2. 1 bocal de tomate entières
  3. La purée de cajou peut être remplacée par de la purée d'amande ou pour une version sans noix : 2 tsp d'arrow root diluées dans du lait végétal ou un peu d'eau.
  4. Evitez l'amande en poudre ou même des noix de cajou broyées, car la texture de la sauce serait granuleuse et non lisse.
  5. et pour la déco du plat tout en ajoutant de la fraicheur : de la coriandre à foison si vous en appréciez le goût frais.
Notes
  1. Je n'ai pas renseigné le temps de préparation de cette recette parce que c'est un plat que l'on peut facilement préparer la veille pour le lendemain, faire mariner pendant une nuit et une journée ne pose pas de problème.
  2. Cette recette peut être faite tout à l'avenant et être ainsi une recette du soir qui prend 30mn de la préparation à la dégustation, quelque chose qui sort de l'ordinaire en semaine, ou au contraire un plat mariné longuement (ce qui donne une autre dimension au plat).
  3. servir avec des pains naan ou du riz
  4. chez nous on adore
Cuisine sans gluten http://cookbook.tokedh.net/

 et … non pas de photo … tout a été mangé en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Promis la prochaine fois je vous en mets 🙂

 

Gratin de potimarron à la volaille (ou au canard, lapin …)

un gratin, comfort-food… riche et plein de plv dans sa version originale, qui fait partie du marathon de la courge 2012

Dans les ingrédients on peut remplacer facilement le beurre par de l’huile de courge qui ne doit pas cuire faute de quoi elle perd tous ses bienfaits. la crème par du lait d’amande maison ou de la crème d’avoine (pour du a-PLV attentions aux cœliaques sensibles à l’avoine 20% des cœliaques y sont sensibles) Il existe de la crème de riz de cuisine également.

pour les 100g de fromage rapé, je pense qu’elle est facultative surtout si on cherche du a-plv, ça peut gratiner sans, au pire ajouter un peu de béchamel végétale ça gonflera un peu 🙂

Gratin de potimarron & volaille
avec des restes de poulet rôti (ou en seconde recette)
Write a review
Print
Ingredients
  1. 300g de potimarron cuit
  2. 300g de volaille cuite (canard, poulet, dinde, pintade) ou même du lapin pourquoi pas.
  3. 100ml de crème
  4. 1 noix de beurre
  5. 1échalote
  6. 1 poignée de ciboulette
  7. 100g de fromage rapé
  8. 3 TBS d'huile d'olive
  9. sel poivre noix de muscade
Instructions
  1. réduire le potimarron en purée (personnellement je le cuis en l'asséchant en le coupant en quartier au four sans l'éplucher, une fois en purée la peau est tellement fine qu'on ne la sent plus.)
  2. ajouter la crème le fromage et le beurre
  3. passer la volaille à la poêle avec le beurre et l'échalote pour la faire caraméliser à feu doux pendant une 20taine de minutes
  4. assembler le plat la volaille au fond et la purée par dessus.
  5. Passer 20mn à 190°C
Cuisine sans gluten http://cookbook.tokedh.net/

Les courges de 2012 citrouilles potiron potimarrons butternut squash

cette année encore les courges n’ont qu’à bien se tenir ! (j’éditerai pour mettre les liens vers les recettes au fur et à mesure que je les rédigerai)
et un lien vers le post recap’ de l’année dernière avec déjà une brassée de recettes.

Incroyable ce que ce fruit (oui c’est un fruit plus qu’un légume) peut m’inspirer. J’aime sa diversité en fait j’aime la pulpe de la citrouille, la finesse de la chair du butternut, le petit goût de marron du potimarron, la facilité de les cuire, (avec la peau la plupart du temps) et la facilité d’assaisonnement, salé ou sucré ce fruit qui est gorgé de vitamines pour une bonne partie de l’hiver mériterait bien de détrôner nos pot-au feu navet et choux. Ne vous trompez pas j’adore les pot au feu, mais je préfère les navets jeunes glacés à la poêle que bouillis et rebouillis.

Je regrette qu’on exploite pas plus ces cucurbitacées qui outre peuvent être servies en velouté ou en soupe peuvent servir de base salées ou sucrées (et ce sont les recettes que je vais partager avec vous que j’ai testé). TESTEES : les recettes sont en cours de redaction 
Risotto au potimarron, (salé)
Gnocchi de potimarron (salé)
Lasagnes au  potiron (salé)
Gratin de potimarron à la volaille (ou au canard, lapin …) (salé)
Calzone à la courge épinard ricotta (salé)
Coupe de butternut farcies ricotta épinards (salé)
Glace chocolat blanc ruban potiron épicé. (sucré)
Pumpkin cinnamon rolls (sucré)
Whoopies au potiron (sucré)
Pumpkin brownie (sucré)
Cakes au citron et à la courgette (sucré)
Doughnut au four (ou au gaufrier) au potiron, (sucré)
confiture de potiron, potimarron, butternut squash (sucré) à ne pas confondre avec la tartinade de potimarron de 2011
Fondant au chocolat et au potimarron (sucré)
Gâteau à l’envers pomme potiron (sucré)

Lapin à la citrouille (et pumpkin butter)

Un lapin au pumpkin bread (comme on le ferait au pain d’épices) d’ailleurs je ne manque pas de vous redonner la recette de mon pain d’épices (suivre le lien) sans gluten (possible avec et sans caséine, sans sojà)

  • un lapin en morceaux
  • 2-3 échalottes
  • une carotte
  • 2 pommes de terre (des moyennes)
  • une tranche de citrouille (ou comme moi des étoiles à l’emporte-pièce dans une rondelle de butternut squash — courge musquée — )
  • du pumpkin butter (facultatif, on peut remplacer par un peu de sauce tomate et des épices)
  • une petite tranche de pumpkin bread (facultatif, et si vous en trouvez « sans » peut être remplacé par du pain d’épices. )
  • du sel du poivre
  • une rasade de sauce bull dog (facultative, on peut la remplacer par du worcestershire sauce, mais cette dernière contient du blé et du gluten)
  • une pincée de sarriette
  • 1 CUP de jus de pomme ou cidre ou de bouillon, ou d’eau.

mode opératoire :
personnellement je fais tout au délicook, qui se débrouille comme un chef à lui tout seul

dorer les morceaux de lapin avec 1 TBS d’huile d’olive, (une dizaine de minutes en fonction « grill »)
une fois que c’est bien doré, ajouter le reste des ingrédients coupés en tronçons et laisser mijoter (compter 35mn minimum) moi je laisse le délicook sur « mijoter » (il le fait très bien 🙂 )

Si vous choisissez de faire des étoiles dans du butternut squash, mettez vos étoile en tout dernier afin qu’elle garde leur forme rigolote même après cuisson.

Et par ICI vous trouverez d’autres recettes avec de la courge.

Potirons, butternut squash, potimarrons… c’est l’automne !

j’adore les courges, on peut quasiment TOUT faire avec.

En passant depuis la confiture (sisi) à la tarte, au légume gratiné, de la purée, des desserts, des plats complets ET des accompagnement, soupe ou tarte … je ne connais pas une autre famille d’aliment si riche à être transformée.

Je vous épargne la « traditionnelle » soupe de potiron (on commence toute à avoir notre façon de faire…) je ne sais pas vous, mais moi j’en ai soupé.

Je vous propose différents modes de cuisson, et de transformation. Barbecue, à la vapeur, au four, cru ou cuit en 9 recettes :

  • des légumes qui accompagnent TRÈS bien le barbecue. (citrouille, pomme de terre, patate douce et oignons rouges)
  • « pumpkin butter »  c’est une tartinade comme une « purée de châtaigne » (je l’ai réalisé avec de la citrouille mais je pense que le potimarron donnerait un effet encore plus « châtaigne ».)
  • un gâteau à la citrouille qui rappelle le quatre quart sans gluten bien sûr mais aussi sans caséine. (« pumpkin bread »)
  • des raviolis géants  façon Annick Jeanmairet au potimarron, peut être un peu trop sucrés avec du potimarron si vous n’avez pas l’habitude de manger « doux », je pense que du butternut cuit au four pourrait très bien le remplacer.
  • Un lapin au pumpkin bread (comme on le ferait au pain d’épices) et courge musquée, butternut squash : une réelle douceur, mijoté doucement, j’ai utilisé un peu de pumkin butter, et je pense que pour le remplacer, un peu de pruneau serait pas mal si vous n’avez pas envie de réaliser du pumpkin butter au préalable avec une autre courge.
  • un parmentier à la citrouille fait par Réjanne du blog « in the food for love » mais un parmentier gourmand de queue de bœuf à la citrouille
  • Un grâtin de pâtes « comfort food », façon « mac’n cheese » avec les restes des précédentes recettes. potimarron citrouille et butternut squash – ou juste une à votre convenance et sans les restes –
  • une tartinade de potimarron, la version winter squash du « pumpkin butter »
  • Des biscuits façon figolu Pumpkin’O Lu qui contrairement à ce que leur nom laisse croire sont faits avec du potimarron.

Des idées pour les cuisiner autrement ?

  • Des légumes d’accompagnement au lèche frite, butternut squash super simple graphique et étonnant.
  • Une salade avec de la courge musquée râpée (butternut squash) et des pépins toastés, croquant garanti.
  • Un gratin de courges avec les courges qu’on trouvera, courgettes pâtissons butternut squash citrouille potimaron courge turban

la butternut squash s’appelle aussi « courge musquée » en français, mais on la trouve plus facilement sur nos étals sous le nom de « courge butternut » ou « butternut squash » d’où le fait que je les nome ainsi dans mes recettes.

On commence par la recette de l’accompagnement du BBQ (précuits à l’eau, puis barbecue)
Le Pumpkin butter parution le 4 octobre (compoté dans un mijoteur)
Le Pumpkin bread ensuite… parution le 5 octobre (cuits au four)
Les raviolis géants au potimarron parution le 6 octobre (cuits à la vapeur, puis recuits à l’eau)
Un lapin au pumpkin bread (comme on le ferait au pain d’épices) et courge musquée parution le 7 octobre (mijoté)
Un grâtin de pâtes « comfort food », façon « mac’n cheese » avec les restes des précédentes recettes (au four)
Des courges en accompagnement au lèche frite, butternut squash (au four)
Une salade avec de la courge musquée râpée (butternut squash) et des pépins toastés (râpée crue)
Une tartinade de potimarrons pour faire des Pumpkin’O Lu par exemple, (cuits à la vapeur et compoté à la casserole).

j’ajouterai dans les jours qui viennent les autres recettes, au fur et à mesure.

 

edit du 02/03/2012 une recette de parmentier de queue de bœuf au potiron est ajoutée (tardivement)