Archives pour la catégorie Entrée

Les courges de 2012 citrouilles potiron potimarrons butternut squash

cette année encore les courges n’ont qu’à bien se tenir ! (j’éditerai pour mettre les liens vers les recettes au fur et à mesure que je les rédigerai)
et un lien vers le post recap’ de l’année dernière avec déjà une brassée de recettes.

Incroyable ce que ce fruit (oui c’est un fruit plus qu’un légume) peut m’inspirer. J’aime sa diversité en fait j’aime la pulpe de la citrouille, la finesse de la chair du butternut, le petit goût de marron du potimarron, la facilité de les cuire, (avec la peau la plupart du temps) et la facilité d’assaisonnement, salé ou sucré ce fruit qui est gorgé de vitamines pour une bonne partie de l’hiver mériterait bien de détrôner nos pot-au feu navet et choux. Ne vous trompez pas j’adore les pot au feu, mais je préfère les navets jeunes glacés à la poêle que bouillis et rebouillis.

Je regrette qu’on exploite pas plus ces cucurbitacées qui outre peuvent être servies en velouté ou en soupe peuvent servir de base salées ou sucrées (et ce sont les recettes que je vais partager avec vous que j’ai testé). TESTEES : les recettes sont en cours de redaction 
Risotto au potimarron, (salé)
Gnocchi de potimarron (salé)
Lasagnes au  potiron (salé)
Gratin de potimarron à la volaille (ou au canard, lapin …) (salé)
Calzone à la courge épinard ricotta (salé)
Coupe de butternut farcies ricotta épinards (salé)
Glace chocolat blanc ruban potiron épicé. (sucré)
Pumpkin cinnamon rolls (sucré)
Whoopies au potiron (sucré)
Pumpkin brownie (sucré)
Cakes au citron et à la courgette (sucré)
Doughnut au four (ou au gaufrier) au potiron, (sucré)
confiture de potiron, potimarron, butternut squash (sucré) à ne pas confondre avec la tartinade de potimarron de 2011
Fondant au chocolat et au potimarron (sucré)
Gâteau à l’envers pomme potiron (sucré)

Une salade avec de la courge musquée râpée et des pépins toastés

Je n’ai malheureusement pas eu le temps de faire une photo de la salade finie, mais cette salade qui se décline comme des carottes rapées peuvents s’agrémenter de quelques fantaisies comme des pépins de courges ou des noisettes concassées torréfiés.

Moi j’aime particulièrement méler la betterave crue au butternut râpé, avec une pointe d’huile de noisette un peu de vinaigre de cidre, et les fameux pépins de courge toastés.

Le principe pour cette recette étant d’éplucher la courge butternut avant de la raper finement comme une carotte. Elle est Très juteuses, tenez – en compte dans votre assaisonnement.

La betterave n’a longtemps pas eu mes grâces, cuites elle a ce goût terreux souvent qui me fait fuire. Crue elle est plus douce et plus subtile, et j’apprécie d’avantage. Entre le fer de la betterave, les vitamines A et B à foison de la butternut, c’est un doublé gagnant pour ce râpé d’automne.

Bon appétit !

Potirons, butternut squash, potimarrons… c’est l’automne !

j’adore les courges, on peut quasiment TOUT faire avec.

En passant depuis la confiture (sisi) à la tarte, au légume gratiné, de la purée, des desserts, des plats complets ET des accompagnement, soupe ou tarte … je ne connais pas une autre famille d’aliment si riche à être transformée.

Je vous épargne la « traditionnelle » soupe de potiron (on commence toute à avoir notre façon de faire…) je ne sais pas vous, mais moi j’en ai soupé.

Je vous propose différents modes de cuisson, et de transformation. Barbecue, à la vapeur, au four, cru ou cuit en 9 recettes :

  • des légumes qui accompagnent TRÈS bien le barbecue. (citrouille, pomme de terre, patate douce et oignons rouges)
  • « pumpkin butter »  c’est une tartinade comme une « purée de châtaigne » (je l’ai réalisé avec de la citrouille mais je pense que le potimarron donnerait un effet encore plus « châtaigne ».)
  • un gâteau à la citrouille qui rappelle le quatre quart sans gluten bien sûr mais aussi sans caséine. (« pumpkin bread »)
  • des raviolis géants  façon Annick Jeanmairet au potimarron, peut être un peu trop sucrés avec du potimarron si vous n’avez pas l’habitude de manger « doux », je pense que du butternut cuit au four pourrait très bien le remplacer.
  • Un lapin au pumpkin bread (comme on le ferait au pain d’épices) et courge musquée, butternut squash : une réelle douceur, mijoté doucement, j’ai utilisé un peu de pumkin butter, et je pense que pour le remplacer, un peu de pruneau serait pas mal si vous n’avez pas envie de réaliser du pumpkin butter au préalable avec une autre courge.
  • un parmentier à la citrouille fait par Réjanne du blog « in the food for love » mais un parmentier gourmand de queue de bœuf à la citrouille
  • Un grâtin de pâtes « comfort food », façon « mac’n cheese » avec les restes des précédentes recettes. potimarron citrouille et butternut squash – ou juste une à votre convenance et sans les restes –
  • une tartinade de potimarron, la version winter squash du « pumpkin butter »
  • Des biscuits façon figolu Pumpkin’O Lu qui contrairement à ce que leur nom laisse croire sont faits avec du potimarron.

Des idées pour les cuisiner autrement ?

  • Des légumes d’accompagnement au lèche frite, butternut squash super simple graphique et étonnant.
  • Une salade avec de la courge musquée râpée (butternut squash) et des pépins toastés, croquant garanti.
  • Un gratin de courges avec les courges qu’on trouvera, courgettes pâtissons butternut squash citrouille potimaron courge turban

la butternut squash s’appelle aussi « courge musquée » en français, mais on la trouve plus facilement sur nos étals sous le nom de « courge butternut » ou « butternut squash » d’où le fait que je les nome ainsi dans mes recettes.

On commence par la recette de l’accompagnement du BBQ (précuits à l’eau, puis barbecue)
Le Pumpkin butter parution le 4 octobre (compoté dans un mijoteur)
Le Pumpkin bread ensuite… parution le 5 octobre (cuits au four)
Les raviolis géants au potimarron parution le 6 octobre (cuits à la vapeur, puis recuits à l’eau)
Un lapin au pumpkin bread (comme on le ferait au pain d’épices) et courge musquée parution le 7 octobre (mijoté)
Un grâtin de pâtes « comfort food », façon « mac’n cheese » avec les restes des précédentes recettes (au four)
Des courges en accompagnement au lèche frite, butternut squash (au four)
Une salade avec de la courge musquée râpée (butternut squash) et des pépins toastés (râpée crue)
Une tartinade de potimarrons pour faire des Pumpkin’O Lu par exemple, (cuits à la vapeur et compoté à la casserole).

j’ajouterai dans les jours qui viennent les autres recettes, au fur et à mesure.

 

edit du 02/03/2012 une recette de parmentier de queue de bœuf au potiron est ajoutée (tardivement)

Salade composée, tomate, maïs, féta et oignons rouges

Bon c’est une salade, rien de bien extraordinaire … Mais il fait chaud et des salades c’est agréable.

Ingrédients pour cette salade
lanière de salade iceberg
tomates  cerise
poivron (épluché)
oignon blanc confit dans du jus de citron (+ sel et sucre, puis rincé)
oignon rouge coupé en tout petits dés (que l’on peut aussi confire au citron)
maïs doux (sans OGM)
un trait d’huile d’olive et une goutte de vinaigre de cidre.

et dans mon assiette j’ai moulu un peu de 4 baies

Difficile de faire « sans allergène » car la tomate peut provoquer des réactions allergiques si on est allergique au latex = possible allergie croisée avec  avocat, banane, kiwi, papaye, céleri, tomate, fruits de la passion, figue, sarrasin.
Ou encore si on est allergique au Bouleau =  possible allergie à la pomme, poire, mûre, abricot, cerise, pêche, amande, fraise, quetsche, litchi, tomate.

Pour donner un peu de couleur si on doit se passer de maïs et /ou de tomate on peut toujours mettre des haricots rouges (avec les oignons rouges il se marie très bien)

La fêta est un fromage de brebis, pas de PLV donc, mais si on est sensible à la caséine, il vaut mieux s’en passer ou sauter sur l’occasion d’essayer de faire du faux-mage végétal. (souvent à base de fruits à coques).

 

Concours : Tarte poivron-fenouil

TARTE ESTIVALE POIVRONS FENOUIL

Ma participation au concours
Tarte végé(taLienne si on choisi la version « sans œuf » ce qui est possible je l’ai testé) , sans gluten et sans caséine, avec allergène (noix de cajou) (recette #3)

 

 

Ingrédients

pâte à tarte d’inspiration Laurence Salomon
100g de farine (mixB de Schär)
25g de flocons de millet (PRIMEAL)
1 TBS de graines de fenouil (je pense que des graines d’anis vert auraient aussi TRES bien été)
1 TBS de graines de lin doré
2 1/2 TBS d’huile neutre.
1 pincée de fleur de sel de Guérande
1 œuf (optionnel pour une version sans œuf)
3 TBS d’eau (peut varier de 2 1/2 à 4 en fonction de l’huile, des flocons et de la farine)

garniture :
2 poivrons (brunis au four et épluchés)
1/2 tsp d’épices à kefta (piment, paprika fumé, graines de coriandres, ail)
1 TBS d’huile d’olive
1/2 fenouil
1 tsp de graines de fenouil
2 gousses de cardamome (juste les graines noires dedans, bien pilées)
1/2 TBS d’huile d’olive
10 gouttes d’HE de citron bio non modifiée (Aroma-Zone)
1 pincée de sel

appareil à pseudo quiche :
15cl de lait de noix de cajou (salé)
2 œufs (ça marche aussi avec 1 grosse TBS de purée d’amandes ou de cajou, mais ça reste un allergène)

faux-mage de chèvre : (pour une version sans fuits à coque, ne rien mettre)
l’ « okra » du lait de noix de cajou (100g±) bien pressé (mais toujours humide)
un trait de jus de citron jaune
1/4 de gousse d’ail
1/8 d’échalote
1/2 tsp de levure alimentaire garanties sans gluten (la mienne est de la red star qui vient des USA)

Préparation

Préparer la pâte en mélangeant les ingrédients
Incorporer l’eau doucement cuillère par cuillère, quand la pâte arrive à bouler l’étaler entre 2 feuilles de papier parchemin/cuisson.

on voit par transparence la largeur du fond du moule à tarte

 

je plie le papier à la dimension que je veux obtenir

la tarte foncée à dimension

Foncer le moule à tarte dans le moule et mettre au frigo le temps de préparer la garniture.

Préparer le faux-mage ,
mixer tous les ingrédients (sauf la levure) jusqu’à obtenir une pâte de la texture du houmous, si  la texture est trop compacte ajouter quelques gouttes de citron. Réserver. il faut qu’il ait un goût franchement acidulé et tout à la fin ajouter la levure en paillettes.

préparer la garniture de fenouil,
Éplucher à l’économe la dernière couche.
Émincer la moitié seulement du bulbe, finement (comme pour une salade).
Craquer et prélever les graines de 2 gousses de cardamome les mettre dans un mortier les graines de fenouil et la fleur de sel.
Dans une casserole à sec et à feu moyen mettre le fenouil et les épices, quand les épices ont été réchauffées ajouter la 1/2 TBS d’huile d’olive et laisser sur feu doux à découvert jusqu’à ce que le fenouil devienne translucide sans perdre de son croquant.
ajouter hors feu 10 gouttes d’he de citron.

préparer le montage, dans le moule à tarte (ici rectangulaire, 35 x 10 cm, mettre sur le fond de tarte le faux-mage puis les poivrons détaillés en lamelles saupoudrés de l’épice à kefta, le fenouil,  puis l’appareil à quiche

Enfourner à four chaud 175°C pour 25-30mn.

servir avec une salade de jeunes pousses de roquettes quelques tomates cerises coupées en 2 et quelques pignons de pin.

Si c’était à refaire je garderais quelques poivrons pour les mettre sur le dessus 🙂

Une version au sojà est possible, je la mettrai en ligne dans 2 jours.