Fauxmage « buche de chèvre » de graines oléagineuses

Comment faire un fromage végétalien ? Il existe plein de recettes, mais celle ci est surprenante, parce qu’il ne s’agit pas de poudre ou de tartinade, avec la recette du faux-parmesan ce sont les 2 recettes de « substitution » qui ressemble le plus au produit original.

En cherchant des recettes de faux-mage sur le Web (au départ pour le concours de tarte et la tarte estivale) je suis tombée sur la recette de la buche de chèvre à partir de noix de cajou.

Je l’ai essayé à partir d’okra d’amande et … ça marche plutôt bien.

je réessaierai la recette originale car ma buche était très friable.

Après avoir fait du lait d’amande, je récupère l’okra (ou okara ?), le résidu des amandes, j’ai utilisé 230-250g pour faire la recette.

 

Ingrédients :

  • 230-250g d’okra d’amande bien pressé
  • 1 TBS d’huile neutre
  • 2 TBS de jus de citron
  • 1 TBS de purée de graines de sésame (tahini)
  • 1 tsp de sel

Mélanger les ingrédients et répartir dans de l’étamine à fromage. Former une buche d’à peu près 15 cm de long, laisser s’égoutter pendant à peu près 12h à température ambiante, jeter le liquide résiduel.

Préchauffer le four à 90°C.
Sur du papier cuisson, « démouler » le fauxmage et faire cuire 35mn en retournant régulièrement (ce que je n’ai pas bien fait).

Laisser refroidir et utiliser à votre convenance, sur une pizza, dans une salade, nature …

On peut le rouler dans des grains de poivre concassés ou des herbes de provence, moi, pour goûter j’avais besoin que ce soit « nature ». On retrouve la texture l’acidité et le piquant de chèvre, la douceur de l’amande … Surprennant … à tester.

 

 

8 réflexions sur “ Fauxmage « buche de chèvre » de graines oléagineuses ”

  1. Je suis ravie d’avoir trouvé cette recette ! J’aimerais l’essayer, mais comment faire sans étamine à fromage ? Peut-on utiliser un torchon fin par exemple ? Et comment former la bûche ? Simplement en plaçant la pâte dans l’étamine, elle garde la forme de bûche ?
    J’ai lu la recette en anglais pour trouver des réponses mais je n’ai décidément pas assez de vocabulaire… xD
    Merci !
    Sophie.

    1. Je pense qu’un torchon fin pourrait convenir, mais ça risque de maintenir une humidité certaine.

      moi non plus je n’avais pas d’étamine à fromage, j’ai utilisé des GRANDES compresses qu’on achète en pharmacie, pour 3 fois rien, j’en ai utilisé 2-3 en doublant chaque épaisseur.

      Tu me diras comment tu as trouvé le goût ? Un retour est très intéressant.

      1. Parfait, je ferai avec des compresses.
        Autre chose : j’ai vu sur la recette originale de faire cuire à 200°F, tu as fait cuire à 200° Celsius ? parce que 200°F ça fait nettement moins…
        Pour le goût, je pense que j’apprécierai : j’ai testé une recette de fauxmage à tartiner aux noix de cajou, ici : http://chocolateandzucchini.com/vf/2008/11/fromage_vegetal_aux_noix_de_cajou.php , qui était très agréable, parfumée à l’ail, au poivre et légèrement citronnée.
        Je te dirai ce qu’auront donné mes essais 😉
        Sophie.

        1. Hoo oui j’ai testé une autre version de ce fromage avec une purée de haricots blancs, d’ailleurs, j’en reparlerai dans un prochain billet sur le livre « the ultimate uncheeze book ». (livre sur les fauxmage)

          sinon ta remarque est ultra pertinente sur les 200°F … je n’arrivait qu’à 180°C péniblement avec mon ancien four… mais en effet il fallait lire 90°C et avoir fait la conversion.

          du coup je vais sans doute refaire la recette qui au final se présentera forcément différement et les bénéfices des cajous non « recuites » seront plus nombreuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *