Laits et Yaourts Végétaux Faits Maison, Anne BRUNNER

J’ai « rencontré » Anne BRUNNER à travers ses articles culinaires du magasine « Grandir Autrement » (que je lis depuis le début)

Ensuite dans notre quête à éliminer la caséine, j’ai cherché à faire du « lait » végétal, des yaourts, je suis tombée sur le livre Laits et Yaourts Végétaux Faits Maison

J’ai été assez déçue à la première lecture parce que j’y ai trouvé plein de recettes avec sojà sans voir le reste, et que le sojà à l’époque faisait de gros dégats chez nous (ce sera l’objet d’un autre billet). C’est au cours d’un échange sur facebook avec Elise de « l’épicerie des allergiques« que j’ai eu envie de le reprendre, pour le relire (oui je lis les livres de cuisine comme de bons romans… ça stimule mon imagination)

à la relecture j’y ai en fait DÉCOUVERT le livre.

Anne nous confie des astuces précieuses pour faire des yaourts de sojà sans yaourtière, des crèmes à partir de purées d’oléagineux, elle présente les différents ingrédients qu’elle a utilisé, flocons, purées, noix et amandes, farines, « crême » (farine précuite), pour faire des laits, yaourts entremets dont elle partage les recettes simples.

Ce livre n’est pas un « indispensable », mais il devient vite intéressant quand on souhaite faire soi même, limiter les conservateurs, et l’industrialisation des aliments, manger bio sans se ruiner…

Pour les côtés négatifs je trouve que le livre est cher, mais les photos sont explicites et le livre est agréable à toucher feuilleter; et pour le second côté négatif, j’ai regretté l’absence de recette d’entremets faits à base de laits végétaux et de gélatine végétal et le dernier, beaucoup de recettes (vraiment beaucoup) utilisent le sojà comme ingrédient principal, ce qui peut vraiment poser des problèmes si on y est sensible.

Pour les côtés positifs, il est vraiment accessible aux novices, Anne BRUNNER détaille bien les étapes des recettes et les photos viennent en soutien, il est vraiment facile d’utilisation, rapide à « prendre en main ». Il est ultra satisfaisant d’avoir des astuces avec les résidus de lait, ou d’avoir les suggestions des combinaisons préférées d’Anne pour la réalisation d’une recette.

Je suis mitigée, ce n’est pas un livre dont je me sers souvent et certaines recettes de lait végétaux me semblent étranges (je m’étonne encore de la quantité de riz utilisée pour faire du « lait » de riz. N’hésitez pas à laissez vos expériences je suis curieuse de les lire).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *