Actualité : étude sur la maladie cœliaque et la dépression chez la femme

dans l’article en lien, il est traité des interconnections entre dépression trouble alimentaire et maladie cœliaque chez la femme.

J’apprécie tout particulièrement ce genre d’article pour qu’on sache que la mal-tolérance ne se traduit pas QUE par des symptômes visibles quantifiables palpables tangibles, (maux de ventre et altération du transit) … mais bien que l’absorption alimentaire est tellement différente que la chimie du cerveau en est également altérée… et entraîne des mal-êtres, des dépressions…

Oui ce que nous mangeons influence notre santé à tous les niveaux y compris notre équilibre mental 🙂
Plus le régime d’éviction est bien mené mieux on se sent c’est évident 🙂
et voici le lien vers l’article : http://tinyurl.com/72uw6jk
(ça me fait penser aux travaux sur l’éviction de gluten et de caséine pour les personnes à tendance autistiques)

Si l’article du site venait à ne plus être consultable en ligne voici un .pdf de cet article « CLIC »

 

2 réflexions sur “ Actualité : étude sur la maladie cœliaque et la dépression chez la femme ”

  1. bonjour je soufre de la maladie cœliaque depuis l’enfance et maintenant j’ai 24 ans que conseillé moi et es ce que cette maladie peut causée des complications génitales comme la stérilité

    1. Je ne pense pas que l’un entraine l’autre, mais je pense qu’une maladie cœliaque qui n’a pas été vue et prise en compte peut entrainer à long terme des tas de symptômes dont on ne comprend pas la cause.
      Je ne suis pas médecin, mais il me semble que si vous avez connaissance de votre maladie auto-immune, c’est que vous avez adapté votre vie en fonction et donc que vous préservez votre corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *