tartelettes crème de citron et framboises

j’aime les tartelettes, elles sont le prétexte à manger des fruits différemment.

la pâte à tarte peut être sans lait sans beurre, sans  œuf et sans gluten … le tout est de faire quelques essais …

la crème de citron est celle dont je me sers pour faire une tarte au citron, si la recette originale utilise du citron jaune,  j’aime aussi la faire avec du citron vert, du pamplemousse ou même du lait de coco. Cette crème à l’origine contient des jaunes d’œufs mais on peut tout aussi bien épaissir avec un peu plus de fécule (d’arrow-root pourquoi pas … elle donne de très bons résultats) et la texture ressemblera plus à une crème pâtissière épaisse, ou un flan. La recette contient aussi du beurre que l’on peut remplacer avantageusement par de l’huile de coco vierge bio, ou par de l’huile de palme non hydrogénée.

La tartelette d’aujourd’hui n’aura pas de meringue italienne, mais je vous recommande d’aller regarder la recette de la tarte au citron meringuée pour avoir une autre idée.

pâte à tartelette (je fais la même que pour les biscuits sablés à la poudre d’amande)
240g de farine
140g de sucre glace
50g de poudre d’amande
125g de beurre mou
1 œuf

cuire 10mn à four chaud 180°C

pour une alternative sans amandes (quantités idéales pour 4 tartelettes):
60g de beurre
60g de sucre
1 œuf
150g de farine (attention à la farine de noix de coco qui absorbe BEAUCOUP de liquide) aujourd’hui j’ai utilisé riz-châtaigne

Astuces : pour étaler la pâte dans le moule soit étaler entre 2 feuilles de papier de cuisson puis couper large autour du moule le papier ET la pâte foncer le moule avec le papier.
soit prendre une petite boule de pâte et la foncer dans le moule du bout des doigts
avec les restes, vous pouvez faire de délicieux biscuits riz-châtaigne.


la crème citronnée
2 CàS fécule de maïs (ou arrow-root)
80ml de jus pour des citrons verts + 60ml d’eau  – l’inverse s’il s’agit de citrons jaunes –
75g de sucre (le plus complet possible)
3 jaunes d’œufs (facultatifs si arrow-root)
30g de beurre

faire fondre le sucre dans le jus et l’eau avec le beurre et la fécule. couper le feu et laisser tiédir, ajouter les jaunes hors feu si c’est la recette avec que vous avez choisi.

en 30mn voilà une gourmandise pour le goûter prête

remplacer le beurre par de l’huile de noix de coco vierge non hydrogénée,  et pour changer de goût 60ml de lait de coco, ou 60ml de jus de fruit que vous souhaitez.

là cet aprèm j’ai envie de faire des tartelettes avec une crème citronnée (citron vert) et de déposer dessus des framboises décongelées décorer (ou pas) avec un peu de sucre glace.

Pour un petit qui ne mange pas de morceaux, je vais faire une compote pomme framboise, et je vais mélanger de la pâte sablée avec un peu de lait adapté (lait maternel ou préparation pour nourrisson, ou lait hypo-allergénique, ou lait de mammifère (chèvre, brebis, vache …) et puis à part un peu de crème au citron vert.

attention selon la recette que vous utilisez tenez compte de l’apport de jaune d’œuf dans le bol alimentaire de l’enfant,
attention la framboise est allergisante remplacer par des myrtilles pour une version fruits « rouges » hypo allergénique
attention la noix de coco n’est pas un allergène. Elle n’est pas de la même famille que les noix.

pour plus d’information voir ICI

Bon et puis évidemment on peut aussi faire une tartelette aux pommes avec la même pâte, cuire à blanc (c’est à dire précuire sans garniture)
garnir avec de la compote de pomme avant d’étaler des quartiers de pommes, et passer rapidement sous le lèche frite (grill) pour dorer et mi-cuire les pommes.

Attention les fruits crus sont irritants pour les intestins des enfants qui ont été sujets à des coliques du nourrisson.

NB quelques réflexions …

LA NOIX DE COCO n’est pas un allergène de la famille de la noix, elle présente peu de réaction allergique voire même moins que la banane qui entre dans les classifications des allergènes depuis peu.

LES FRUITS ROUGES ne sont pas tous à mettre dans le même panier …
« La myrtille n’est pas une baie fréquemment impliquée dans les réactions d’allergie alimentaire. La myrtille est sous surveillance par les allergologistes mais sans succès à ce jour »
« Framboise pomme abricot cerise fraise pêche brugnon  nectarine poire prune et amande font partie de la famille des rosacées. Une personne sensible à l’un de ces fruits à 55% de probabilité d’avoir une réaction à un autre fruit de la même famille.  Le risque de réagir à lus de 3 fruits est inférieure à 10% » 1

1. Je cite Véronique Olivier et le Dr Philippe AURIOL du livre  Mes petits plats pour bébés allergiques aux édition Solar ISBN : 9 78-2-263-04307-9

2 réflexions sur “ tartelettes crème de citron et framboises ”

    1. j’ai toujours été gourmande, c’est pas une diétothérapie qui va m’empêcher de m’éclater les papilles ou dans la cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *